Robert DenoŽl, ťditeur

Denoël dans la presse

1938

 

1er janvier

 

Annonce des Messageries Hachette parue dans Toute l'Edition sous le titre «Editions Denoël».

« AVIS TRÈS IMPORTANT »

Nous venons d'adresser à l'ensemble de notre clientèle une importante circulaire, dont nous reproduisons ci-dessous les termes, à l'intention de MM. les Libraires qui ne l'auraient pas reçue :

«Il nous est très agréable de vous confirmer que l'une des plus jeunes et actives maisons d'édition de France, les ÉDITIONS DENOEL, vient de nous confier la vente exclusive de tous les ouvrages de son fonds parus ou à paraître, y compris les exemplaires de luxe ou à tirage limité.

A dater du 1er janvier 1938, toutes les nouveautés de son catalogue en cours d'impression vous seront fournies, soit en office, soit en réassortiment, par nos MESSAGERIES, aux conditions habituelles de vente de nos exclusivités. Vous voudrez donc bien adresser à notre SERVICE DE LIBRAIRIE, 79 quai de Javel, Paris (15e), toutes vos commandes ainsi que vos instructions éventuelles pour votre service de nouveautés, et à notre SERVICE DE RETOUR, 21, rue Balard, tous les invendus d'exemplaires en provenance, soit des EDITIONS DENOEL, soit de nos MESSAGERIES.

Le relevé de votre compte aux EDITIONS DENOEL, pour le 4e trimestre, établi par leurs soins, vous sera transmis par notre Service de COMPTABILITE, 111, rue Réaumur, Paris (2e), en même temps que notre propre relevé, pour le même trimestre. C'est à ce Service que vous voudrez bien faire parvenir le montant de vos règlements respectifs, en discriminant la somme qui reviendra à chacun des relevés, selon les indications dont ils seront accompagnés.

La simplification que vous vaudront ces nouvelles dispositions vous permettra, nous en sommes persuadés, de continuer l'effort que vous avez bien voulu apporter jusqu'ici à la diffusion du FONDS DENOEL et à resserrer encore les bonnes relations que nous entretenons avec vous. »

 

Annonce d'une conférence au Musée pédagogique, rue d'Ulm, consacrée à la lecture publique :

Le Populaire,  25 février 1938