Robert DenoŽl, éditeur

Editions de Littérature Populaire

 

L’adresse : 60, avenue de La Bourdonnais, a abrité de multiples activités, toutes regroupées au Registre du commerce de la Seine sous une même société : celle des Trois Magots, créée par Robert Denoël le 28 mai 1932.

Le 28 septembre 1932 l’éditeur y domicilie un « Office colonial de librairie » destiné à fournir la plupart des nouveautés en librairie aux clients de province, des colonies et de l’étranger. Il y pratique aussi le prêt de livres par abonnement.

Le 29 septembre 1936 la page du Registre du commerce réservée à la Société des Trois Magots enregistre une série de modifications :

L' « Office colonial de librairie » est rebaptisé « Office de librairie générale ». Les Editions La Bourdonnais, qui publient effectivement depuis 1934, y sont inscrites officiellement, en même temps que les Editions de Littérature Populaire qui sont sur le point de publier une collection à bon marché : « Le Chef-d’Œuvre ».

Le gouvernement de Front Populaire a créé en trois mois une situation économique telle que le franc sera dévalué le 1er octobre. Les livres de littérature se vendent mal et Denoël imagine une formule hybride qui tient du magazine et du journal, par son format in-folio [29 cm, impression sur 3 colonnes] et par son prix modeste [1,50 F], mais qui reste tout de même un livre par son contenu.

L'hebdomadaire Cyrano annonce la nouvelle collection en ces termes :

Cyrano,  16 octobre 1936

Le premier titre, paru le 8 octobre, est L'Insurgé de Jules Vallès, suivi, en novembre, par La Fortune des Rougon d'Emile Zola. Le lecteur, aussi modeste soit-il, n'aime guère acheter chez son buraliste un « chef-d'œuvre » plié en deux au format de son journal ordinaire, qui ne s'en différencie même pas par la qualité du papier.

Le Front socialiste-républicain-français,  17 décembre 1936

Au surplus, la collection a été épinglée par l'abbé Bethléem dans sa Revue des Lectures à cause des textes choisis. Tous ces auteurs-là sentent le fagot, et l'éditeur a commis en 1934 Prélude charnel, un roman coquin de Robert Sermaise qu'il a exécuté en son temps :

Revue des Lectures,  15 octobre 1936

L'éditeur peut compter sur quelques revues de gauche pour promouvoir le troisième fascicule à paraître en décembre qui contient un roman d'Henry Poulaille mais cela ne suffit pas à faire « décoller » les ventes et, surtout, ces annonces confèrent à l'éditeur une étiquette dont il s'est toujours gardé.

      La Révolution prolétarienne,  25 novembre 1936

Dès mars 1937 l'éditeur modernise sa présentation : le format « in-folio plié » est ramené à des dimensions in-4 et la couverture est illustrée en couleurs. Le Front lui en fait le compliment :

Le Front socialiste-républicain-français,  17 décembre 1936

L'éditeur s'efforce de proposer des œuvres de qualité à des moments-clés : La Guerre des boutons vient d'être adapté à l'écran, et le centenaire de Pouchkine, dont il va publier deux titres, date du 8 février 1937.

Rien n'y fait : « Le Chef-d’Œuvre » ne trouve pas sa formule, ni sa place, dans le public. « Organe de littérature populaire » durant deux numéros, il devient « Organe de littérature populaire mensuel » sur les deux suivants, avant de devenir, sur quatre numéros, « Organe mensuel de littérature populaire », pour enfin s'appeler « Organe mensuel de littérature contemporaine » sur les deux derniers.

 

 

                                                                                                            Numéro de mars 1937

Le directeur littéraire de la collection qui, à cinq reprises, se charge aussi de préfacer les textes publiés, est le journaliste Henri Philippon [1908-1981], créateur d'une petite revue littéraire, La Courte Paille, qui, au fil des 12 numéros parus entre mars 1929 et février 1932, publia des textes de Max Jacob, Roger Vitrac, Henry Poulaille, ou André Salmon ; il est aussi l'un des trois membres fondateurs en 1933 du prix des Deux-Magots.

Henri Philippon en 1952

 

Dix brochures, vendues au numéro ou par abonnement, dont le nombre de pages oscille entre 24 et 48, imprimées sur trois colonnes, avec couvertures illustrées, verront le jour entre le 5 octobre 1936 et le 24 juin 1937.

 

« Le Chef-d’Œuvre » 

1936

N° 1 : Vallès (Jules). L'Insurgé [n° 749]

N° 2 : Zola (Emile). La Fortune des Rougon [n° 731]

N° 3 : Poulaille (Henry). Les Damnés de la terre, I [n° 1006 ]

N° 4 : Tolstoï (Léon). Maître et serviteur, I [n° 1008]

1937

N° 1 : Tolstoï (Léon). Maître et serviteur, II [n° 1009]

N° 2 : Pergaud (Louis). La Guerre des boutons [n° 1002]

N° 3 : Hamsun (Knut). Un Vagabond joue en sourdine [n° 995]

N° 4 : Pouchkine (Alexandre). La Dame de pique [suivi de :] La Fille du capitaine [n° 1007]

N° 5 : Ramuz (C.-F.) Le Règne de l'esprit malin [n° 940]

N° 6 : Bennett (Arnold). Amour profane, amour sacré [n° 1003]