Robert DenoŽl, éditeur

1970

 

Juin

 

Le 3 : Décès de l'éditeur Raymond Durand-Auzias. Né le 10 décembre 1889 à Corbeil, il avait dirigé avec Robert Pichon la Librairie Générale de Droit et de Jurisprudence, rue Soufflot. Durant la guerre il fut à plusieurs reprises nommé administrateur provisoire de maisons d'édition confisquées à des israélites, puis de maisons d'édition accusées de collaboration.

Il nourrissait à l'endroit de son confrère Robert Denoël une animosité dont les raisons restent obscures. Le 6 mars 1945 il avait écrit au ministre de l'Information, à propos de l'épuration dans l'édition, une lettre où il proclamait qu' « il serait aussi préjudiciable, pour le prestige français, de voir subsister certains noms de firmes comme " Editions Denoël " que de laisser par exemple subsister le nom de certains journaux comme Gringoire ou Le Pilori, même avec une direction nouvelle ».

Dès 1944 ce zèle à faire épurer un confrère parut suspect à certains, qui rappelaient que Durand-Auzias avait, au début de la guerre, été administrateur provisoire de maisons d’édition juives, et qu'il se rachetait une bonne conduite en accablant des concurrents.

Comme l'écrivait plus récemment Ariane Chebel d'Appollonia : « on s'interroge sur les motivations de quelques uns qui ont réclamé vengeance sans avoir été mandaté par personne, ou pire pour mieux masquer leur propre compromission. Que penser en effet quand Durand-Auzias, trésorier du syndicat des éditeurs pendant l'Occupation, réclame à la Libération une épuration exemplaire de la profession ? En octobre 1944, le thème du concours littéraire de Carrefour est explicite : " Portrait d'un collaborateur qui a retourné sa veste. " » [Histoire politique des intellectuels en France (1944-1954), 1991, p. 88].

Le 16 : Décès d'Elsa Triolet dans sa chambre du moulin de Villeneuve, une propriété située à Saint-Arnoult-en-Yvelines qu'Aragon a achetée en décembre 1951. Grâce à l'intervention d'André Malraux, elle sera inhumée, le 17 septembre, dans le parc, où son mari la rejoindra le 24 décembre 1982.

Sur leur tombe est gravée cette phrase d'Elsa : « Quand côte à côte nous serons enfin des gisants, l’alliance de nos livres nous réunira pour le meilleur et pour le pire dans cet avenir qui était notre rêve et notre souci majeur, à toi et à moi ». Le moulin abrite aujourd'hui la fondation Elsa Triolet - Louis Aragon.

Robert Denoël avait publié ses quatre premiers livres entre 1938 et 1945.

 

Décembre

 

Le 28 : Assemblée générale, rue Sébastien-Bottin, des membres de la Société des Editions Denoël, sous la présidence de Claude Gallimard. Sont présents : Jacques Lang, Charles Henry Lozé, associés, et les deux co-gérants : Philippe Rossignol et Bernard Huguenin - plus Albert Blanchard.

A l'ordre du jour : la nomination d'un nouveau co-gérant. Philippe Rossignol expose à l'assemblée que pour des raisons personnelles, il donne sa démission de co-gérant de la société, fonction qui exerçait depuis le 15 février 1952. Albert Blanchard [Seix 21 octobre 1917 - ] est, à dater du 1er janvier 1971, nommé à sa place.